Dieu est mort et moi non plus j'me sens pas très bien

C’est une histoire attachante et folle, qui donne à penser, rire, pleurer, mais surtout envie de rire parce que c’est une jubilation épidermique indispensable après Charlie, après le 13 novembre...

C'est l'histoire réjouissante de la mort de Dieu et même de tous les dieux vue par un petit garçon qui grandit et qui n'est pas content. C'est une genèse qui foire, des souvenirs d'enfance poétiques et décalés, des règlements de compte. Un bras d'honneur à l'éternel, un cours de philo qui dégénère, une séance chez le psy qui ne sert à rien, du rire, des prophètes et un aquarium... !

On y croise aussi Michel Sardou qui veut absolument y croire, Zorra et l’Arabie Saoudite, le Che, l’élection de Mitterrand avec une baguette magique, un poisson rouge moqueur et même la première blague juive … !

 

«On garde la foi et c'est brillant» France Catholique

"Une éructation salutaire" Charlie Hebdo

"Original et réjouissant » Le Parisien

 

«Un bric-à-brac comique, dans un esprit interactif inondé de bonne humeur. Un sacré sens de l’humour ! » (Christophe Barbier) L’Express