La Récupérette, plus qu'une recyclerie : un lieu de vie

Développement durable, citoyenneté et solidarité sont les maîtres-mots d’un projet initié par des citoyens du territoire il y a presque 10 ans. Ce projet, c’est la Récupérette. Une recyclerie associative dont l’objectif est de créer du lien social. Longtemps installée sur le Parc d’activités de Tabari, l’association quitte Clisson pour de nouvelles contrées et part s’implanter à Saint-Lumine-de-Clisson. Le début d’une nouvelle aventure pour les 18 membres de l’équipe.

C’est en partant du constat qu’il n’y avait pas de recyclerie sur le territoire, ni d’action de dynamisation sociale pour les personnes les plus en difficultés pour accéder à un emploi que sont plantées les premières graines de l’association à Saint-Hilaire-de-Clisson, en 2013, par des citoyens du territoire.
En 2015, la recyclerie prend un nouveau tournant et s’installe sur le Parc d’activités de Tabari à Clisson. L’équipe est renforcée et de petits projets viennent se greffer peu à peu.

« C’est avec l’envie de développer un véritable lieu collectif de proximité et d’accompagnement social que l’équipe de bénévoles s’agrandit. Aujourd’hui, nous accompagnons 10 personnes et sommes 8 salariés, ce qui nous amène à déménager. Nous allons pouvoir nous organiser sur près de 1 500 m2 couverts et isolés et sur 5 000 m2 de terrains extérieurs. Un vrai soulagement mais aussi un vrai défi qui nous attend ! » précise Yann Saligaut, directeur de l’association.

Quand recyclerie rime avec lieu de vie

Entre réceptions, ventes d’objets, accueil des usagers et des intervenants, animations, ateliers, parcours d’insertion sociale et professionnelle (en partenariat avec le Département), la Récupérette est avant tout un véritable lieu de vie, tout cela avec des bénévoles qui se croisent et se rencontrent. « Il n’y a jamais de journée type » confirme Yann. « La Récupérette n’est pas une déchèterie, mais un outil pour réduire les déchets à la source, valoriser les personnes et revaloriser les objets, toujours dans la convivialité ! ». Par ses différentes actions ponctuelles ou régulières, la Récupérette permet la rencontre et l’échange entre différents publics et générations. Elle favorise et soutient également la création artistique et le développement d’événements culturels avec un espace dédié à l’animation qui permet d’accueillir enfants et parents chaque mercredi.

Un lien précieux avec le territoire

«Notre projet associatif doit s’adapter au territoire et à ses besoins. Nous, acteurs associatifs avons un rôle à jouer auprès de la collectivité » partage Yann.
Forte de son nouveau
point de chute à Saint-Lumine-de-Clisson, la Récupérette souhaite construire pour et avec le territoire en capitalisant sur la force du collectif, tout en continuant de développer du sens commun autour du développement durable en s’appuyant sur l’accueil de tous les publics, et un modèle économique fondé sur des valeurs environnementales.

Objectif : 150 tonnes de déchets revalorisés en 2022

 

VOUS SOUHAITEZ ACHETER OU DÉPOSER UN OBJET ?

La boutique est ouverte tous les mercredis de 9h à 13h et de 14h à 18h et les vendredis de 9h à 13h ainsi que les 2ème et 4ème samedis de chaque mois de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Les dépôts se font uniquement sur les matinées d’ouverture. Concerts, ateliers en famille, spectacles vivants, initiations... Découvrez tout le programme de La Récupérette sur
larecuperette.jimdofree.com
Facebook et Instagram : @larecuperette